Manche et Mer du Nord: Plus de merlans, moins de harengs et explosion de sprats.

Manche et Mer du Nord: Plus de merlans, moins de harengs et explosion de sprats.
ELISE CAUCHIN 09:52 - 14 février 2017

Le bateau scientifique de l'IFREMER, La Thalassa, vient de passer 20 jours en mer avec 6 autres bateaux des pays d'Europe du Nord. Ils ont recensé le nombre de jeunes poissons de moins d'un an en Manche et mer du Nord.

Les premiers résultats montrent des variations importantes des espèces d'une année sur l'autre. Impossible de trouver du Rouget Barbet de plus de 3 ans, le nombre de jeunes merlans augmente, les harengs sont en baisse et le sprat explose.

Yves Vérin, responsable des ressources aquariologiques à Boulogne sur mer :

0:00
0:00

Du côté des pêcheurs, Stéphane Pinto avoue que la politique des quotas a permis de mieux gérer cerataines espèces de poissons. Certaines car pour le cabillaud rien ne change alors que les boulonnais ont arrêté de la pêcher.

Stéphane Pinto, représentant des fileyeurs des Hauts-de-France:

0:00
0:00

Les résultats définitifs de ces campagnes scientifiques seront connus en mars, la majorité servira de base pour établir les quotas de pêche.

Envoyer un commentaire

Info-Trafic

Accéder

Notre Facebook

TURF

Accéder

Rechercher un titre

à

météo

Accéder