Prysmian Draka à Calais : la ville, l’Etat et la Région réclament le maximum d’efforts à la direction pour reclasser les salariés

Prysmian Draka à Calais : la ville, l’Etat et la Région réclament le maximum d’efforts à la direction pour reclasser les salariés
17:02 - 06 décembre 2023

C’est dans une ambiance tendue que s’est déroulée la réunion ce mercredi matin en mairie en présence de Xavier Bertrand, le président de la Région, Natacha Bouchart, la maire de Calais et présidente de l’agglomération, Véronique Deprez-Boudier la sous-préfète de Calais et Franck Baron, le directeur général de Prysmian France et les représentants syndicaux.

Depuis l’annonce de la fermeture de l’usine qui fabrique des câbles en fibre optique, les salariés se mobilisent pour sortir la tête haute et mettre la direction devant ses responsabilités.

Pour Xavier Bertrand, le président de la Région des Hauts-de-France, la direction doit faire un maximum d’efforts pour trouver des solutions pour les salariés.

La Région et la ville vont demander au ministre de l’industrie à bénéficier d’un plan de rebond industriel. Natacha Bouchart, la maire de Calais et présidente de l’agglomération Grand Calais Terres et Mers.

Grégory Agneray, délégué central CGT, se dit satisfait du soutien obtenu de la part de l’Etat, de la Région et de la municipalité.

Nicolas Vernalde, conseiller municipal d’opposition du groupe Respirez Calais était également présent mercredi aux côtés des salariés pour les soutenir.

Une cinquantaine de salariés de Prysmian Draka sont venus mercredi matin en délégation jusqu’à la mairie pour soutenir les représentants du personnel. Parmi eux Marc qui apprécie le soutien des pouvoirs publics, mais déplore l’attitude de la direction venue entourée de gardes du corps et qui s’est échappée à la fin de la réunion sans un mot ni un regard pour le personnel.

La fermeture de l’usine est un véritable crève-cœur pour tous les salariés. Christophe y exerce depuis presque 35 ans et sa famille y a aussi travaillé.

Des propos recueillis par Priscilla Vandeville pour RADIO 6. Une réunion est prévue ce jeudi entre les représentants du personnel et leur avocat. L’Etat, la Région, la ville et les délégués syndicaux ont prévu de se revoir d’ici à la fin de l’année ainsi qu’en début d’année prochaine pour faire le point sur l’avancée des négociations. L’accord de méthode devait aussi être signé ce mercredi.

82 salariés sont concernés par la fermeture du site calaisien. Xavier Bertrand a assuré mercredi aux salariés que l’actuel directeur du site allait partir estimant « que ça ne sert à rien de continuer les provocations ».

Envoyer un commentaire

Notre Facebook

TURF

Accéder

Rechercher un titre

à

météo

Accéder