Inquiétude des salariés d’ASN à Calais. Près de 80 personnes se sont rassemblées mercredi devant le site.

Inquiétude des salariés d’ASN à Calais. Près de 80 personnes se sont rassemblées mercredi devant le site.
Crédit photo : RADIO 6.
07:44 - 07 décembre 2023

Une partie des salariés d’Alcatel Submarine Networks s’est retrouvée pendant plus d’une heure mercredi en début d'après-midi devant l’entrée principale à l’appel de l’intersyndicale CGT-CFTC-CFDT.

Inquiets de la pérennité du site du leader mondial dans la fabrication et la pose de câbles sous-marins, les salariés en appellent à leur direction à Paris pour plus de dialogue. 

Et pour faire passer leurs messages, une délégation de trois personnes des syndicats CFTC et CFDT a été reçue mercredi en fin de matinée par Natacha Bouchart, la maire de Calais et présidente de l’agglomération et Xavier Bertrand, le président de la Région Hauts-de-France. Une rencontre plutôt positive selon Bryan Fackeure, délégué syndical central CFDT.

Gilles Rommelaere, délégué syndical CGT, dénonce le manque de maintenance des machines.

Des propos recueillis au micro RADIO 6 de Priscilla Vandeville. L’intersyndicale a prévu d’écrire une nouvelle fois à la direction, en l’absence de réponse, des débrayages pourraient être envisagés.

A Calais, ASN représente 620 CDI, plus de 300 salariés chez le prestataire IDEA et 200 intérimaires.

Envoyer un commentaire

Notre Facebook

TURF

Accéder

Rechercher un titre

à

météo

Accéder