Berck : à l'Institut Calot, l'unité Covid rouverte la semaine dernière ferme ses portes

Berck : à l'Institut Calot, l'unité Covid rouverte la semaine dernière ferme ses portes
Théo Palud 18:54 - 22 mai 2020

La Fondation Hopale indique ce vendredi que la prise en charge au sein de ses établissements des patients infectés par le coronavirus est en forte baisse depuis plusieurs jours. Rouverte la semaine dernière, l'unité Covid de l'Institut Calot à Berck ferme ses portes.

"Nos unités dédiées à la prise en charge des patients infectés par le coronavirus ont pour certaines été fermées après la sortie du dernier patient. Pour les autres, leur activité est fortement en baisse depuis quelques semaines et c'est tant mieux", indique la fondation dans un communiqué.

A Berck, l’unité covid de l'Institut Calot rouverte en lieu et place du bâtiment de pédiatrie a finalement fermé ses portes. Seuls 4 patients y étaient pris en charge, l’un est sorti et a retrouvé son domicile. 2 ont été accueillis en maison de retraite et le dernier a rejoint l’unité post-covid de Calvé.

Du côté du centre Jacques Calvé, celui-ci compte encore 5 patients dans son unité post-Covid. Pour ce qui est de la clinique des Acacias à Cucq, l’établissement héberge encore 4 patients post-covid dont deux sont sortants mais dans l’attente d’une structure d’aval.

"Nous espérons que toutes ces unités dédiées pourront fermer prochainement et qu'elles n'auront pas à rouvrir. Pour autant, nous n'oublions pas que le virus est toujours présent et c'est pourquoi nous mettons en place des dispositifs et des mesures barrières afin que nos structures puissent reprendre leurs activités standards en toute sécurité", prévient la Fondation Hopale.

Dans l’objectif de garantir une prise en charge de qualité et sécurisée et de reprendre progressivement leurs activités, tous les établissements de la Fondation Hopale ont mis en place des dispositifs stricts afin que les mesures barrières soient respectées, par les patients et les personnels :

- Filtrage aux entrées avec prise de température et friction des mains au gel hydroalcoolique obligatoire (l’hygiène des mains est l’une des mesures primordiales en cette période épidémique)
- Port du masque (grand public ou chirurgical pour les patients / chirurgical ou FFP2 pour les soignants)
- Limitation et régulation des visites de proches (mise en place de « parloirs » et de tablettes numériques pour faciliter les échanges)
- Non encombrement des bureaux et des salles d’attente afin de permettre la distanciation (chaises espacées / suppression des tables de magazines)
- Approvisionnement en matériels de protection et produits désinfectants
- Aération régulière des pièces
- Renforcement du bionettoyage (plusieurs passages et accent mis sur les interrupteurs, les poignées de portes…).

"Toutes ces mesures pourront évoluer en fonction de la situation", conclut la fondation.

Envoyer un commentaire

Notre Facebook

TURF

Accéder

Rechercher un titre

à

météo

Accéder