Il manque 400 conducteurs de bus scolaires dans les Hauts de France.

Il manque 400 conducteurs de bus scolaires dans les Hauts de France.
La région Hauts de France veut pallier à la pénurie de conducteur de cars scolaires.
Sébastien Foissel 07:44 - 02 août 2022

Votre enfant aura-t-il un bus pour l'emmener à l'école, au collège ou lycée à la rentrée ? C'est une vraie question qu'a mis sur la table la Région des Hauts de France. 3,5 millions d'euros ont été débloqués pour financer des formations de conducteurs de cars et mécaniciens.

Sébastien Foissel :

« 210 000 élèves prennent les bus scolaires ou interurbains chaque jour entre septembre et juin. Oui, mais voilà, dans certains secteurs, il manque environ 400 conducteurs et 20 mécaniciens à l’appel pour la rentrée scolaire 2022-2023 selon la région des Hauts de France.

Un budget de formation de 3,5 millions d'euros est dégagé pour sensibiliser au métier et accélérer des formations de conducteurs de cars. Deux parcours de formation permettent d’acce?der a? ce me?tier, soit par obtention du Permis D, soit par l’obtention d’un titre professionnel de conducteur de transport en commun sur route.

Un groupe de travail a été constitué pour re?duire les de?lais d’obtention des permis de conduire actuellement de 4 a? 8 semaines. Des centres de formations sont agréés à Dunkerque et Grande-Synthe, Calais, Isques, Etaples et Saint-Omer.

En 2021, 499 personnes sont entre?es en formation et 238 a? ce jour pour 2022.

Des actions comple?mentaires porte?es par la Re?gion seront mene?es au cours des prochains mois notamment dans le cadre de la Semaine de la Mobilite? qui aura lieu 16 au 22 septembre, pour valoriser les me?tiers de conducteurs et de me?caniciens de transport routier de voyageurs.

La région a créé un lien sur sur son site : conducteurs de car, pourquoi pas vous ? »



Envoyer un commentaire

Notre Facebook

TURF

Accéder

Rechercher un titre

à

météo

Accéder