Calais: le cri de détresse des propriétaires du centre équestre étouffés par la pression migratoire.

Calais: le cri de détresse des propriétaires du centre équestre étouffés par la pression migratoire.
00:00 - 29 janvier 2016

Leur centre se situe juste à côté de la jungle et leur matériel est dégradé et dérobé tous les jours par des centaines de migrants. Si tout le monde s'accorde pour dénoncer les conditions de vie des migrants, le monde économique lui aussi souffre, Jean-François et Aurore Gratien sont étouffés par cette pression migratoire. Jean François a décidé de se confier à Jocelyn Mota.

1
0:00
0:00

Envoyer un commentaire

Notre Facebook

TURF

Accéder

Rechercher un titre

à

météo

Accéder