Gilets jaunes: un 3ème week-end de mobilisation marqué par une nuit d'émeutes à Calais

Gilets jaunes: un 3ème week-end de mobilisation marqué par une nuit d'émeutes à Calais
La station TOTAL est l'une des deux stations de l'avenue Salengro a avoir été vandalisée.
Elise Leclercq 18:03 - 02 décembre 2018

Si la journée de samedi a été tendue avec le blocage de l'A16, de la rocade portuaire de Calais et le blocage de certains accès aux centre commerciaux, c'est à Calais dans la nuit de samedi à dimanche que la situation a dégénéré. Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu entre 22h30 et 2h30 dans le quartier du Fort Nieulay, avenue Roger Salengro.

Les habitants du Fort Nieulay et de l'avenue Roger Salengro ont vécu une véritable nuit de chaos dans la nuit de samedi à dimanche. Des gilets jaunes ont littéralement saccagé le quartier. Comme en témoigne le bilan dressé par la prefecture du Pas-de-Calais : neuf véhicules ont été incendiés, 8 voitures et un camion-benne, deux stations essences ont été vandalisées, le magasin Speedy a subi des vols de pneus et des dégradations, on dénombre d'autres bris de vitrine et la destruction de plusieurs abribus. La voierie et le mobilier urbain ont été endommagés par la formation de barricades par les gilets jaunes.

Sur toute la journée, dix personnes ont été interpellées. Six personnes lors de cette nuit d'émeute pour "participation à un attroupement armé, dégradations et violence sur une personne dépositaire de l'autorité", quatre autre avaient été interpellés dans l'après-midi dans le secteur de l'A16 pour "participation à un attroupement armé et entrave à la circulation".

Retrouvez les témoignages des riverains de l'avenue Roger Salengro après cette nuit de cauchemar dans vos éditions de lundi matin sur RADIO 6.

Envoyer un commentaire

Info-Trafic

Accéder

Notre Facebook

TURF

Accéder

Rechercher un titre

à

météo

Accéder